Les Montois Célèbres


FRANÇOIS BRIÇONNET ( ? – 1504)

C'est au début du XVIe siècle que François Briçonnet, représentant de l'illustre famille tourangelle qui porte son nom, fit ériger le château de Candé sur le domaine qu'il avait acquis quelques années plus tôt. Ancien Maire de Tours (1499-1500) et Maître de la chambre des deniers en 1511 auprès de Louis XII.



GABRIEL DE LORGES, COMTE DE MONTGOMERY (1530 – 1574)

Seigneur de Ducey, né à Ducey, Normandie en 1530 et exécuté à Paris en 1574, était un homme de guerre français, qui tua Henri II accidentellement au cours d’un tournoi (1559). Il fut par la suite l’un des commandants les plus capables de l’amiral de Coligny durant les guerres de religion. Il fut propriétaire du château féodale qui se trouvait à la place du manoir de la Fresnaye qu’il déserta rapidement, craignant la vengeance de Catherine de Médicis (devenue veuve) après avoir tué le roi de France. Il se réfugia en Angleterre quatre ans. Il finit par revenir en France, puis ayant été fait prisonnier, il est livré à Catherine de Médicis, qui le fit condamner à mort. Il périt place de grève, à Paris le 26 juin 1574.



PHILIPPE NÉRICAULT DESTOUCHES (1680 – 1754)

Philippe Néricault de son nom de scène Destouches, né le 9 avril 1680 à Tours et mort le 4 juillet 1754 dans son château de Fortoiseau à Villiers-en-Bière. Ses pièces de théâtre lui attirent la protection du Régent, Philippe d'Orléans, qui lui confie plusieurs missions diplomatiques et lui ouvre les portes de l'Académie française, en 1723. C’est un comédien, auteur dramatique et diplomate français. Propriétaire du château de La Roche au début XVIIIe, et probablement du château d’Ortières.


CLAUDE-FRANÇOIS REVERDY

Conseiller du roi Louis XIV, et Président du grenier à sel de Tours. Vers 1708, le Seigneur Reverdy acquis les terres et les ruines du Château de Longues-Plaines. Il reconstruira la « maison » qui servira de base au château actuel.



JOSEPH DELAVILLE LE ROULX (1775 – 1834)

Joseph Delaville Le Roulx, agent de change, et son fils Joseph Léon Delaville Le Roulx exerçant le même métier, sont tous deux maires de Monts ; ils possèdent le château de la Roche. Joseph Marie Antoine, fils de Joseph Léon, archiviste paléographe spécialiste de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, n'exerce pas, pour sa part, de responsabilités municipales à Monts. Il meurt dans la propriété familiale montoise.


JEAN-BAPTISTE GOUEY, COMTE DE LA BESNARDIERE (1765 – 1843)

C’est une personnalité politique, diplomate de son état. Élevé chez les Oratoriens, il devient précepteur dans une famille protestante puis, entre au ministère des Affaires étrangères en 1796. Remarqué par son ministre, Talleyrand, celui-ci se l'attache comme secrétaire. Il occupera le poste de chef de la première division, celle du Nord. Nommé par Napoléon Ier, chevalier, puis officier de la Légion d'honneur en 1804, il est fait comte par Louis XVIII en 1816, puis conseiller d'État en service extraordinaire et directeur des travaux politiques par le roi Charles X en 1826. Il prend sa retraite en 1830 et meurt en 1843.

Propriétaire du château de Longue plaine à Sorigny, il y confie de grands travaux d’embellissement, dans le style néo-gothique, à l’architecte Phidias Vestier (vers 1840).


​​​​​​​

JACQUES DRAKE DEL CASTILLO (1855 – 1918)

Jacques Drake Del Castillo, fils de Santiago Del Castillo, était un riche planteur Cubain et propriétaire du Château de Candé en 1864. Homme politique français, député d'Indre-et-Loire de 1889 à 1906. Maire de Monts, puis conseiller municipal de la ville de Tours, il fut élu en 1883 conseiller général du canton de Montbazon. Il mourut à Paris le 30 juin 1918, à l'âge de 63 ans.



CHARLES BEDAUX (1886 – 1944)

Charles Bedaux est un des précurseurs de l'organisation scientifique du travail. Il émigre en 1906 aux États-Unis sans parler l'anglais et où il exerce au début des petits métiers. Il invente la méthode Bedaux de management d'entreprise. Charles Bedaux devient consultant des grandes sociétés américaines : Ford, Standard Oil. Fortune faite, il ouvre des cabinets partout en Europe et mène une vie mondaine se consacrant aux voyages. En 1936, il intervient comme médiateur aux accords de Matignon. En 1927, il devient propriétaire du Château de Candé, et en 1937, il accueille le duc de Windsor et Wallis Simpson pour leur mariage au château. Il meurt mystérieusement en prison en 1944, officiellement suicidé.


LE GÉNÉRAL GALLAIS (1915 – 1972)

Le Général GALLAIS (1915-1972) né à Monts, il choisit une carrière militaire, et entra à St Cyr, et en sortit major de sa promotion. Il combattit dans les Groupes Francs et fut prisonnier avec son bataillon pendant la seconde guerre 1939-1945. Par la suite il fut envoyé en Indochine, commanda en Kabylie durant la guerre d’Algérie. Rentré en France, il fut affecté comme Chef de la Mission militaire française au commandement allié des Pays-Bas. C’est en se rendant à son poste qu’il eut un accident de voiture en 1972. Il était commandeur de la Légion d’Honneur, reçu la Croix de guerre 1939-1940.