DERNIER DIMANCHE D’AVRIL

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation




Commémoration à la « Stèle de La Lande » à 12h00.


Le camp de la Lande, proche de la gare de Monts, était constitué de 26 bâtiments construits pour loger les ouvriers de la Poudrerie du Ripault. Dès octobre 1940, les allemands les ont réquisitionnés et transformés en « camp d’accueil pour étrangers ». A partir de novembre 1941, ce camp fut entouré de barbelés et transformé en lieu d’internement. La population juive, les opposants politiques, les droits communs et des prostituées ont été enfermés. Fin septembre 1942, 603 juifs ont été déportés à Auschwitz-Birkenau. 14 survivants seulement ont été recensés par la commune de Monts.

Chantal CIRET – Présidente de l’ERIL (Etudes sur la Résistance en Indre-et-Loire et région Centre)
Pour en savoir plus sur le camp de La Lande :