Risques majeurs



  • Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM)
  • Système d'alerte et d'information aux populations (SAIP)

LE DICRIM (Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs)


Ce document gratuit est à la disposition des Montois qui demeure en zone inondable. Ils peuvent venir le chercher en mairie sur présentation d'un justificatif de domicile. L'information donnée au public concerne les risques majeurs, notamment la description des risques et de leurs conséquences prévisibles pour les personnes, les biens et l'environnement ainsi que l'exposé des mesures de prévention et de sauvegarde prévues pour limiter leurs effets.



Système d’alerte et d’information aux populations (SAIP)


En cas d’événement grave, l’alerte est de la responsabilité de l’Etat et des maires. Selon la nature de l’événement, elle peut être donnée par différents moyens :

  • Sirènes, pour les communes qui en sont équipées (deux sirènes sont présentes à Monts : une au-dessus de la Mairie, une seconde au CEA)
  • Messages diffusés par des véhicules sonorisés
  • Messages sur les panneaux lumineux de la commune (deux panneaux sont présents sur Monts, situés rue du Val de l’Indre à Monts (un proche du Spadium, l’autre au niveau de la Rauderie)

L’alerte permet à chacun de prendre des mesures de protection. Le signal sonore qui est émis annonce un danger immédiat. Le signal sonore ne renseigne pas sur la nature du danger.
DÉCRET N°90-918 du 11 octobre 1990 modifié par le décret du 09 Juin 2004

​​​​​​​

Qu’est-ce que le signal national d’alerte ?

L’alerte : 3 séquences d’1 minute et 41 secondes séparées par un silence


Fin d’alerte : en continu pendant 30 secondes


Tous les premiers mercredis du mois les sirènes feront l’objet d’un test de bon fonctionnement sur une séquence d'une durée d’une minute et 41 secondes. 


​​​​​​​Quels comportements adopter en cas d’alerte ?

En cas d’alerte, il faut réagir immédiatement et adopter les comportements réflexes de sauvegarde. Reconnaître une alerte et savoir réagir efficacement permet de se protéger.



En cas d’alerte, il existe quatre réflexes de sécurité à suivre :
  • Se mettre en sécurité (en se protégeant dans un bâtiment, voire en se confinant, ou en évacuant la zone de danger − comme dans le cas d’une rupture de barrage, où il faut rejoindre le point le plus haut) ;
  • Se tenir informé (afin de connaître le comportement adapté. Pour cela, un poste radio à piles est le meilleur moyen puisqu’il permet de capter les informations transmises par Radio France et France Bleu, même si les réseaux sont coupés) ;
  • Eviter de téléphoner (n’utiliser son téléphone qu’en cas d’urgence médicale. En effet, il est important de ne pas saturer les réseaux de communication) ;
  • Rester en sécurité (les enfants sont en sécurité dans leurs écoles, il ne faut pas se mettre en danger en voulant aller les chercher).