Prévention et déliquance



  • Vidéo-protection
  • Le vol
  • Aides aux victimes

VIDÉO-PROTECTION


L'installation de caméras de vidéoprotection (ou vidéosurveillance) par les autorités publiques est possible sur la voie publique ou sur des lieux ou bâtiments ouverts au public. La surveillance a pour but de contrôler les conditions de respect de la sécurité, et de la sûreté.
 
Plusieurs sites sont sous vidéoprotection à Monts :

  • Le gymnase des Hautes-Varennes,
  • L’espace Jean Cocteau,
  • Le gymnase du Bois Foucher

 Ces investissements ont d’ores et déjà montré l'efficacité de la vidéosurveillance. En effet, nous notons une baisse notable des actes de vandalisme sur les infrastructures communales. Il est prévu que la vidéoprotection soit étendue sur d'autres sites.
 
 

LE VOL


SI VOUS AVEZ ÉTÉ VICTIME D’UN CAMBRIOLAGE
  • Ne touchez à rien, conservez les lieux en l’état pour permettre à l’équipe qui se dépêchera sur les lieux de procéder aux constatations et au relevé des traces et indices.
  • Signalez aux enquêteurs tous objets ne vous appartenant pas (gants, outils, mégots de cigarettes…). Conservez les factures de vos objets de valeur et des appareils HI-FI et électroménagers. Faites des photographies de vos bijoux, meubles de valeur et œuvres d’Art.
  • Déposez plainte par procès-verbal et demandez une attestation de dépôt de plainte pour votre compagnie d’assurance
  • En cas de vol de titres ou de valeurs mobilières, faites opposition par lettre recommandée (avec accusé de réception).


EN CAS DE VOL À LA ROULOTTE

 Si les ouvrants de votre véhicule ont été forcés et que des malfaiteurs y ont dérobé des objets, avisez immédiatement la police ou la gendarmerie en indiquant où est garé votre véhicule. Ne pénétrez pas dans votre voiture. N’y touchez pas, même à la carrosserie. Restez à proximité. Lors des constatations, signalez tout objet retrouvé à l’intérieur qui ne vous appartiendrait pas.
 


AIDES AUX VICTIMES


OÙ PORTER PLAINTE ET COMMENT AGIR ?

Si vous êtes victimes d'un fait qui n'est pas qualifié d'infraction pénale et que vous êtes assuré :
Prenez immédiatement contact avec votre assureur, au plus tard dans les cinq jours suivant le dommage.
 

Si vous êtes victime d’une infraction sanctionnée par le Code Pénal (contravention, délit, crime) :

Vous pouvez vous rendre dans un commissariat de police où une brigade de gendarmerie nationale pour faire votre déposition. La plainte sera ensuite transmise au procureur de la République, qui rendra sa décision et saisira la justice si cela est nécessaire.
Vous devez vous munir d'une pièce d'identité et, le cas échéant, des certificats médicaux constatant les blessures, arrêts de travail, constat en cas de dégâts matériels, factures diverses, courriers, courriels ayant trait au fait constaté.

Vous pouvez également adresser votre plainte directement et par lettre simple au procureur de la République, en écrivant au Tribunal de Grande Instance du lieu où l’infraction a été commise ou du domicile de l’auteur de l’infraction.

La lettre doit préciser :

  • Votre état civil complet
  • Le récit détaillé des faits
  • La date et le lieu de l'infraction
  • Le nom de l'auteur présumé, si vous le connaissez
  • Les noms et adresses des témoins éventuels de l'infraction
  • La description et l'estimation provisoire ou définitive du préjudice

Il convient de noter qu'une copie du certificat de dépôt de plainte est souvent nécessaire pour pouvoir être indemnisé par votre assureur.
 

En cas d’agression en cours
Notez le signalement du ou des agresseurs : âge apparent, taille, corpulence, couleur de peau, couleur et coupe de cheveux, signes particuliers, tenue vestimentaire.
Relevez les caractéristiques du ou des véhicules utilisés par les agresseurs : numéro d’immatriculation (en priorité), couleur, type, marque, direction de fuite, etc.
 

Vous êtes victime d’une fraude à la carte bancaire ?
Vous pouvez le signaler via « Perceval » (« Plateforme électronique de recueil de coordonnées bancaires et de leurs conditions d’emploi rapportées par les victimes d’achats frauduleux en ligne ») : www.economie.gouv.fr/particuliers/perceval-plateforme-signalement-fraude-carte-bancaire

Si vous remplissez les conditions suivantes :

  • Vous êtes toujours en possession de votre carte bancaire
  • Vous n’êtes pas à l’origine des achats en ligne
  • Vous avez déjà fait opposition à la carte bancaire auprès de votre banque